Catch - WWE, TNA et même le Mexique !

/ Article - écrit par Canette Ultra, le 16/03/2012

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 581 réactions

Il y a des semaines où le monde du catch semble fonctionner au ralenti, où les vedettes semblent attendre le PPV pour tout donner. Des semaines où tout le monde a l’air d’être en vacances. Tout le monde ? Pas tout à fait puisque certaines superstars répondent toujours à l’appel du devoir. De plus, pour couronner cette semaine, il est intéressant de noter la présence d’un film sur le catch.


Le défenseur des droits de la femme !
Commençons par la WWE, la semaine est du genre « inventive » et de très « haut » niveau. Ainsi, Jericho harcèle Punk avec un angle inhabituel pour déstabiliser la superstar straight edge. En effet, il déterre le dossier du père de Punk. Ce dernier serait un alcoolique et toute la vie de Punk serait axée sur cette volonté de différentiation. Selon Y2J, les efforts de Punk seraient inutiles puisque l’alcool coulerait naturellement dans ses veines. On a connu le Canadien plus imaginatif pour affaiblir ses victimes. Ainsi même si C.M.Drunk est un jeu de mot qui fait sourire, on ne peut pas dire que cela soit très fin.

Dans le même genre, Mike Foley s’est élevé contre John Cena. En effet, devant les insultes du Marine envers Eve, Foley a tenu à rappeler que Cena est censé s’élever contre la haine et le harcèlement. Par le passé, Mike Foley avait déjà défendu les femmes de la WWE notamment lorsque Lilian Garcia avait été insultée. L’action de la légende des rings a porté ses fruits puisque Cena a été éloigné d’Eve et son adversaire du moment, Kane a été transféré sur une autre superstar. C’est ainsi que Randy Orton a pu décrocher sa place à Wrestlemania face à Kane. Cela a également permis d’en finir avec ce choc Kane/Cena qui était pathétique. The Champ peut maintenant ce consacrer à 100% à son match face au Rock.


Lilian peut également remercier Foley !
Dans le genre pathétique, Drew McIntyre n’en fini pas avec sa période sombre. Il a beau être toujours présent, il continue de perdre et d’en prendre plein la tête. Dernier échec en date : le Big Show. Toujours dans la catégorie de l’étrange, le duel entre Teddy Long et John Laurinaitis se poursuit. Ils ont arrêté de se battre eux-mêmes mais ils ont monté une équipe pour décider qui de Teddy ou de Johnny sera le manager suprême. Le choix des capitaines est surprenant puisque nous avons Santino et Otunga. Certes Santino est en forme mais il est étrange de voir de tel leader émergé : un lutteur exubérant et un lèche-botte. Néanmoins, sur les rings, les surprises peuvent toujours arriver et cela change des habituelles têtes d’affiche.

Du côté de la Floride, Garrett Bishoff continue de faire parler de lui. Il n’a plus son coach favori puisque Hogan serait en pleine justification d’une soi-disant sex tape. Mais le jeune homme a trouvé un allié en Jeff Jarrett. Comment Double J a été motivé ? La réponse est simple, il veut détruire pour de bon Kurt Angle. Le champion Olympique s’est mêlé des histoires de Bishoff pour une bonne raison : il n’a pas aimé que Garrett contredise et manque de respect à Eric Bishoff qui est son père. Pour Angle, manquer de respect à la famille et ne pas écouter son père est un crime qui doit être puni. Pour rester chez Impact Wrestling, le prochain PPV sera un événement où le titre le plus important de la compagnie ne sera pas en jeu. C’est un fait plutôt rare puisque les autres titres seront sur la sellette. Néanmoins, le champion sera de la partie puisqu’il affrontera Sting. Pour finir avec le soleil de Floride, Eric Young, le catcheur aux milles personnalités, a fait sa demande en mariage à ODB. Ils seront bientôt, champions et mariés !


Fray Tormenta, défenseur des orphelins !
Pour finir les news de la semaine, quelques tonnes de lourdeur dans ce monde de brutes : en effet, les cinéphiles en herbe n’auront manqué sous aucun prétexte le film de jeudi soir : Super Nacho. Passons sur les qualités du film dans lequel Jack Black est en roue libre pour parler de ce qui nous intéresse vraiment : le catch. Malgré les apparences, dans ce film, il y a des choses à retenir en matière de lutte. D’ailleurs Jack Black a sué sang et eau auprès du Conseil Mondial de la Lutte Libre, la fameuse ligue Mexicaine pour préparer ce film. Nous trouvons d’ailleurs dans ce film des catcheurs réels comme Human Tornado qui incarne El Snowflacke ou encore Silver King dans le rôle de Ramsès. Pour les fans, Silver King est le fils du légendaire Dr. Wagner. Le film en lui-même, nous raconte de façon détournée, l’histoire de Fray Tormenta. Ainsi, avec L’homme au masque d’or, c’est un autre témoignage de la vie de ce prêtre qui, pour aider l’orphelinat dont il a la charge, endosse le masque d’un catcheur et parcours les rings. Ainsi, si Fray Tormenta a été inspiré par des films Mexicains de sa jeunesse, il a été assez audacieux pour le faire en vrai. Sa légende a ainsi dépassé les frontières de son pays et de nombreux hommages lui ont été rendus à l’instar de Lucha Libre ou encore de King de Tekken.

Voilà pour conclure les nouvelles d’une semaine qui va se conclure en apothéose avec le PPV Victory Road d’Impact Wrestling.


Sans l'aide de Foley, Eve aurait dû se mettre en quatre pour s'en sortir !

A découvrir
Penny Arcade
Penny Arcade
Backstab
Backstab
Télépoche
Télépoche