8/10Ally McBeal - Saisons 1 à 3

/ Critique - écrit par CBL, le 21/01/2001
Notre verdict : 8/10 - La série la plus délirante du moment (Ecrivez votre critique)

Tags : dvd saison ally mcbeal eur coffret episode

La série la plus délirante du moment

Ally McBeal (Calista Flockart) est une avocate pour le moins étrange : elle a constamment des hallucinations (des bébés qui dansent, Al Green...), entend de la musique dans sa tête... elle vit un peu dans "son" monde. Pas vraiment folle, pas franchement naïve, plutôt gamine (et plutôt jolie), elle croit en l'amour et attend patiemment le prince charmant... Elle choisit de travailler dans un cabinet de deux avocats : John Cage qui se révèle être tout aussi dingue qu'Ally (sa psy n'est pas mieux) et Richard Fish, un macho de première qui ne pense qu'à deux choses : le sexe et l'argent. Elle y retrouve Billy qui était son amant depuis la primaire jusqu'à la fac mais qui est maintenant marié à Georgia, laquelle travaille dans le même cabinet. Il y a aussi Nell, une blonde voluptueuse surnommée "la bombe atomique", Ling, une fille au caractère certain (elle est odieuse), Elaine, l'assistante juridique aux moeurs plutôt légères. Enfin, Ally partage son appart' avec Renée, une avocate qui ne fait pas dans la dentelle avec les hommes.

Tout ce petit monde s'amuse, s'aime, se déteste, s'embrasse, s'engueule... Au cours des trois saisons déjà diffusées, David E. Kelley (créateur de la série) nous fait vivre le quotidien de ce cabinet d'avocats pour le moins étrange (les toilettes sont mixtes et ils acceptent les affaires les plus bizarres) partagé entre les discussions, les problèmes et les délires de ses différents membres et les plaidoiries au tribunal. C'est à mon avis ce qui fait le charme de cette série : un mélange de scènes émouvantes, graves ou romantiques, de délires absolus (des avocats qui dansent sur du Barry White dans les toilettes) et des plaidoiries complètement loufoques.

Au fur et à mesure des saisons, Ally évolue, elle "grandit", perd ses illusions. Ses sentiments nous sont "imagés" par les tonalités des musiques que chante Vonda Shepard, qui est aussi la chanteuse du bar dans lequel tous ces amis se retrouvent en fin de journée.