1.5/10Bande Dehouf

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 14/12/2005
Notre verdict : 1.5/10 - Bande de ouchs (Ecrivez votre critique)

Tags : dehouf series bande jean lou france saison

Est-ce que France 2 regarde réellement ce qu'elle produit ? C'est bien joli de vouloir surfer sur la mode des mini-séries comiques lancée par Un gars une fille et Caméra café mais encore faut-il ne pas diffuser n'importe quoi. Après Samantha d'un amateurisme et d'une nullité remarquables, la chaîne publique produit aujourd'hui la bande Dehouf dont le niveau est aussi mauvais. Quand on regarde ce qui se fait sur M6 avec Kaamelott, on se demande même comment France 2 ose diffuser des débilités pareilles.

Ce qui frappe une nouvelle fois est l'impression d'amateurisme, que la série est autoproduite avec les quelques sous des acteurs qui ne peuvent s'acheter que le minimum nécessaire. Il faudrait se demander combien coûte un épisode de la bande Dehouf parce que si le chiffre est élevé, il y aurait des comptes aux îles Caïmans à vérifier. Mis à part les costumes qui s'améliorent quelque peu, c'est tout même incroyablement pauvre niveau décor, musique ou effets de réalisation.

Si encore les gags étaient bons, avec des situations rigolotes ou des dialogues percutants. Au lieu de cela la bande Dehouf se complait dans un comique lourd, de faible niveau et porté sur des énormités qui ne font que sourire les enfants de moins de dix ans. Tout est vu dans le titre et par son pathétique jeu de mot d'une bande de oufs. Pour vous donner une idée du niveau, les auteurs n'hésitent pas à faire le gag du type qui tombe dans les toilettes. Si, c'est possible ! J'avoue que je ne pensais pas qu'une émission puisse tomber si bas et qu'il y ait si peu de choix à côté pour oser le diffuser. Les sketchs sont orientés autour de thèmes comme le western, la police, la vie courante et il n'y en a pas un pour relever l'autre. Les acteurs sont plutôt mauvais puisqu'ils en font des tonnes et comme il n'y a pas de personnages récurrents, il est encore plus de s'attacher à un quelconque élément.

On ne constate au final que peu de différences entre Samantha et la bande Dehouf si ce n'est les rires enregistrés absents (ouf). La mini-série séduira les mêmes amateurs d'humour à dix tonnes et de blagues grossières. C'est sûr qu'écrire des textes fins et comiques est déjà drôlement plus compliqué, mais c'est tellement mieux...