7/10Le Caméléon

/ Critique - écrit par Guillaume, le 21/01/2001
Notre verdict : 7/10 - Conseillé (Ecrivez votre critique)

Tags : cameleon jarod parker saison series cameleons especes

Jarod est un être exceptionnel, doué de capacités extraordinaires. Il peut prendre n'importe quelle personnalité, c'est pourquoi on l'appelle le caméléon. Il est retenu prisonnier au Centre depuis son plus jeune âge... Mais un jour il s'évade afin de retrouver ses racines, et la série télévisée commence.
Pendant que Jarod met son génie au service des autres et punit les criminels qui sont passés aux travers des mailles de la justice, le Centre le recherche afin d'utiliser ses dons à des fins machiavéliques (assassinats, extorsions, kidnapping, attentats)...

Mais heureusement pour Jarod, l'équipe chargée de le retrouver est constituée des personnalités les plus "sympathiques" du Centre (situé à Blue Cove dans le Delaware) : Sidney, son ancien mentor et "père adoptif", est toujours de son côté, Broots, le génial informaticien, est timide, idiot, attachant et craintif, donc d'aucun danger pour Jarod, Miss Parker, femme forte du Centre, cache sa véritable nature sentimentale sous un masque de froid et de distance : Jarod arrive toujours à l'attendrir.

La première saison est une suite d'injustices réparées et de traques. Au départ captivantes mais très vite répétitives. Par la suite les interactions entre Monsieur Rains (un croque-mort qui balade une bouteille d'oxygène) et Parker ajoutent un peu de piment. Mais c'est surtout la venue au Centre de Monsieur Lyle qui redonne de l'intérêt à la série. Car on apprend de plus en plus de choses sur lui : c'est le frère de Miss Parker, mais c'est aussi un dangereux psychopathe qui possède une salle de torture dans son appartement (un petit cabanon avec des chaînes qui a l'air de beaucoup servir). Mais apparemment peu de gens s'en soucient car après cette découverte, tout le monde fait comme si de rien n'était, laissant le dangereux Lyle poursuivre ses méfaits... Malheureusement, les intrigues des nouveaux épisodes sont de moins en moins intéressantes. On ne voit plus que Jarod en protecteur de la veuve et de l'orphelin. Le Centre commence lentement à disparaître de l'histoire, les sentiments et les flous artistiques prennent le dessus... espérons que cela ne va pas durer. Le caméléon est une série bien réalisée, dotée de scénarii originaux... A ne pas rater ! Cependant, à voir l'orientation qu'elle prend, on peut se dire qu'il est parfois plus bénéfique de s'arrêter que de s'obstiner... A moins que le cap ne soit redressé.