5/10chiffres et des lettres (Des)

/ Critique - écrit par juro, le 12/12/2005
Notre verdict : 5/10 - Le compte est bof (Ecrivez votre critique)

Depuis plus d'une quarantaine d'années, une émission défile sur le paysage audiovisuel français, berçant des générations de téléspectateurs avec son jingle à base de « tung tung tung tung TUNG TUNG TUNG » et son rythme « effréné » car s'ils ne le savent pas encore, les téléspectateurs vont assister à une émission sportive, bien plus qu'elle n'y parait au premier abord. Si ces mêmes millions de téléspectateurs s'amusent à essayer de se situer au niveau des deux candidats qui débattent furieusement sur le plateau animé par un présentateur sobre (Laurent Romejko) et les éternels Bertrand Renard et Ariane Boulin-Prat, ils ne se doutent sûrement pas du duel psychologique que se livre deux candidats prêts à mourir sur le plateau...

Sur Krinein, on s'est dit que Des Chiffres et des Lettres méritait mieux que l'anonymat dans lequel était tombé l'émission et qu'il fallait inciter à ce qu'elle retrouve une audience digne de son intérêt. Et pour tous ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de regarder une fois dans leur vie ce fabuleux programme, nous vous proposons (en exclusivité mondiale) de retranscrire l'affrontement virtuel entre deux membres représentatifs de l'émission : René dit le « Killer number » et Albert « el Dico vivante ». En live !

« Bonjour et bienvenue à Des Chiffres et des Lettres, pour ce nouveau duel passionnant sur lequel vont s'affronter René et Albert. Messieurs, bonjour.
_ Bonjour. »

S'ensuit un bref détail permettant de valoriser le curriculum vitae des candidats et le jeu commence enfin au comble de l'excitation ! Sur les gradins, derrière leurs masques d'enfants sages se cachent en fait un public chauffé à blanc, prêt à bondir sur le plateau tellement le suspense est intense.

« Albert a gagné le toss, nous allons commencer par les chiffres : 100, 50, 10, 6, 9, 7. Vous devez trouver 637. A vous messieurs ! »

Comme un signe de respect avant le début du grand combat où deux adversaires portant le couteau entre les dents se rendront coup pour coup, une minute de silence est effectuée pendant que les candidats tripotent leur clavier pour effectuer le calcul. Les dernières secondes font atteindre le sommet du paroxysme, le public n'en peut plus surtout que l'affreuse musique de fond donne envie de briser le silence. Les athlètes sont prêts à parler, enfin la délivrance.

« Albert, c'est à vous.
_ Le compte est bon. 6 x 100 = 600, 6 + 7 = 13, 50 - 13 = 37, 600 + 37 = 637.
_ René ?
_ 6 x 7 = 42.
_ Comment ça 42 ?
_ Car 42 est la réponse à tout. »

Moment de stupéfaction dans la salle. Entrée du superviseur. Contestation d'Albert. Carton jaune. Demande du ralenti. Essai accordé. René revient au score sur un formidable coup de poker et relance totalement le match !

« C'est au tour des lettres, Albert à vous de commencer.
_Voyelle,
_ Consonne,
_ Voyelle,
_ (Instant d'hésitation) Consonne,
_ VOYELLE !
_ CONSONNE !
_ VOYELLEEEEEEEEEEE !
_ CONSONNEEEEEEEEEE !
_ VOYELLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! »

L'imperceptible regard de supériorité et la mine fière d'Albert d'avoir eu le dernier mot lors de cet échange suggère toute la stratégie des candidats dans le choix des bonnes lettres pour former au mieux un mot de neuf lettres. Une nouvelle minute de silence qui pourrait correspondre à la mi-temps pendant laquelle les joueurs donnent leur potentiel maximum et ils retournent mettre les gants pour un nouveau round. Mais avec un tirage comprenant O, O, L, T, P, F, U, Z et A, on ne donne pas cher du résultat.

« Albert ?
_ 5 lettres.
_ René ?
_ Seulement 4.
_ Votre mot, Albert ?
_ PLOUF.

Car oui, même à Des Chiffres et des Lettres, PLOUF fait parti des mots permettant de gagner une partie. Une fois encore, la différence s'est faite sur les lettres et Albert s'envole vers la victoire avec cette échappée solitaire, même si ce n'est pas encore totalement fini. Il faut alors se préparer à une nouvelle minute de silence. Mais là, c'en est trop, le téléspectateur a beau être de bonne grâce, le rythme de l'émission est tellement haletant qu'il se sent forcément fatigué.

Des Chiffres et des Lettres est un programme de trente minutes épuisant. On passe par les différents stades du sommeil : léger, profond, somnolence, mort cérébrale... Le réveil est brutal avec la publicité. Mais le plus fort reste les récompenses des candidats. Que gagnent-ils ces magnifiques candidats ? Rien ou presque. Car dans Des Chiffres et des Lettres comme dans le sport amateur, seule la beauté du geste compte... Car le compte est bon.