4/10Citato - le mag des journaux

/ Critique - écrit par Kei, le 07/02/2006
Notre verdict : 4/10 - citato - citatard (Ecrivez votre critique)

Tags : journal citation citations titre auteur magazine monde

Pourquoi s'embêter à créer de toute pièce une description de magazine alors que la mention légale le fait très bien ? Dans un grand moment de fainéantise, voilà donc comment se décrit Citato :

Citato reproduit, intégralement ou partiellement des articles issus des journaux et magazines français. Ces articles sont précédés du logo du titre dont ils sont extraits.

Visiblement, ils ont été encore plus fainéants que moi, puisque là ou je reprends deux lignes, ils reprennent des articles complets. Citato veut faire « apprécier la presse française » à ses lecteurs et cherche donc à donner un tour d'horizon des « plus grands » noms de la presse franco-française. Pour vous donner un aperçu des ces grands noms, en voici quelques uns : le Monde, Libération, le Figaro aux cotés de l'Express et du Nouvel Observateur, mais aussi 20 ans, Consoles+, Glamour et Robin. Vous avez du mal à voir le lien entre le Figaro et 20 ans ? Ne vous inquiétez pas, moi aussi et sans doute eux aussi.

Citato est l'exemple même du magazine racoleur : on en donne pour tout le monde, pour toutes les catégories sociales, pour toutes les tranches d'âge, bien que le ton global soit franchement orienté jeune (collège/lycée). On trouve de tout dans ce magazine, et le lecteur lambda n'en lira sans doute pas plus du tiers. Ceux qui sont intéressés par le quizz « Pourriez-vous être un people ? » ne liront sans doute pas l'article consacré à l'action de science Po envers les ZEP, et vice versa. (moment interactif : devinez lequel de ces deux articles vient de Libé, et lequel sort de 20 ans).
En 66 pages, dont 12 de publicité et deux de publi-info, Citato voudrait nous faire découvrir tout ce qui s'écrit en France. Vous vous en doutez bien, ce n'est pas vraiment possible et l'équipe rédactionelle taille dans le vif : pas de politique, pas d'information internationale (on a bien droit à un article d'une page sur l'Iran, mais ce n'est pas vraiment de l'information). En revanche, pas mal de sujets "tendance" : la BD (Angoulème oblige), le cinéma, des news people, de la musique etc etc.
A propos de la BD (qui a attiré mon attention sur ce magazine que j'avais jusqu'alors soigneusement ignoré) il s'agit du gros titre de ce numéro, de l'article principal. En pratique, cela donne 6 pages qui survolent le sujet, sans jamais rentrer en profondeur. Comme les trois articles qui constituent le dossier viennent tous de magazines différents, il n'y a pas de continuité entre les articles et donc pas de possibilité de rentrer dans le sujet.

Et c'est là le véritable problème de Citato : en voulant rester trop généraliste, "le mag des journaux" devient creux. On n'y fait que survoler les sujets, en les accolant les uns aux autres. On a du mal à comprendre les 700 000 - 800 000 lecteurs revendiqués dans l'édito, d'autant plus que Citato ne se trouve pas en kiosque. Il ne doit se trouver que dans les collèges / lycées (et grandes écoles vu que c'est là ou je l'ai trouvé, mais le niveau général me semble plus adapté au cycle secondaire) bien que l'on puisse s'y abonner (30 pour 8 numéros par an). Ne vous inquiétez donc pas, à moins que vous ne soyez collégien / lycéen, il y a peu de chances que vous tombiez sur ce magazine. Et si jamais c'était le cas, ce serait au CDI, entre Newsweek et Science et Vie Junior. Prenez l'un de ces deux magazines, ce sera autrement plus enrichissant.