2/10Le Destin de Lisa

/ Critique - écrit par Luz, le 03/08/2007
Notre verdict : 2/10 - Ne prenez pas le risque d’allumer votre télévision : Terrorisme audiovisuel. (Ecrivez votre critique)

Le destin de Lisa, série façon teen-movie avec une jolie actrice qui s'enlaidit pour le rôle, et une morale cucul...

Pour vous, nous avons, en tremblant fortement, appuyé sur la touche 1 de la télécommande, afin de regarder attentivement cette série, dont personne n'ose parler. C'était risqué, convenons-en. Fort heureusement, nous avons survécu, mais nous tenons à partager ce supplice avec vous.

Lisa (Alexandra Neldel)
Lisa (Alexandra Neldel)
Suite à un grand nombre de « Le destin de... » dans les pays étrangers, la France se lance dans l'aventure, et accueille celui de Lisa, venu tout droit d'Allemagne, sur TF1. Le but de tous ces feuilletons est simple : une jeune fille plutôt moche, naïve, encore dans les jupons de sa mère et se confiant à ses peluches, fait face à un patron plutôt beau gosse, et riche, dont elle tombe amoureuse, bien que celui-ci ne s'entoure que de mannequins. Pourtant, grâce à, ou malgré sa gentillesse un peu cucul, elle réussit, mais doit alors faire face aux riches rapaces ambitieux. Complots, trahisons, amours, ou non amours tumultueux, deviennent alors les maîtres mots.

Nous aurions pu tomber amoureux de cette série, malheureusement, nous sommes simplement tombés, et ça a fait mal. Les acteurs sont extraordinairement mauvais, que ce soit gestuellement, ou oralement. Il n'y a aucune identification possible, le tout étant beaucoup trop poussé à l'extrême, surjoué autant que sur-costumé. Les préjugés font rage en nous faisant croire qu'à l'inverse ce feuilleton essaie de supprimer les barrières, alors qu'il nous les confirme en nous donnant envie de vomir tout ce rose bonbon idiot. Les superbes mannequins blondes sont forcément bêtes, et les petits pauvres forcément surdoués.

Trop de manichéisme ambiant : c'est un peu l'histoire du petit chaperon rouge face au loup. Tout est rose, ou tout est noir, il n'y a aucun juste milieu, rien d'humain par conséquent. Un peu comme si vous écoutiez votre fille jouer à la Barbie : il y a les gentils, et les méchants. Tout les sujets y passent : l'homosexualité, le deuil, la grossesse, le travail, etc. Pas le temps de s'ennuyer !

Si vous êtes venus à bout des Musclés, d'Hélène et les garçons, du Miel et les abeilles, que les loups ne vous font pas peur et que vous cherchez un nouveau challenge, Le Destin de Lisa semble fait pour vous !