2.5/10Les Experts : Miami - Saison 5

/ Critique - écrit par knackimax, le 10/04/2008
Notre verdict : 2.5/10 - C'est SI Miami ? (Ecrivez votre critique)

La saison 5 est à l'image d'une série non productive dès sa première. Mais ça réchauffe en hiver. Jetez donc ça dans votre lecteur DVD. Attention toutefois ! Cela fait devenir vieux prématurément.

Les experts n'ont plus de secret pour vous si vous en êtes arrivés jusque là. Toutefois, peut-être serez-vous surpris de savoir que cette cinquième saison commence à Rio et non à Miami. Pour une vague histoire familiale, l'agent Caruso anciennement lieutenant dans les NYPD Blue, se rend dans les favelas pour sauver la vie de son petit cousin. Voici donc le premier prétexte d'une longue série.

Oui effectivement, les épisodes de 45 minutes paraissent bien plus longs, et pour cause, le principal problème de la série étant la surcharge. Qu'elle soit visuelle, auditive ou conceptuelle, cette surcharge rappelant tantôt de mauvais passages de 24h à cause des écrans partagés qui suivent deux actions en même temps, tantôt les meilleurs moments des Feux de l'amour, est des plus pénibles. On ne sent pas la noirceur des deux séries sus-citées et on est loin de la qualité scénaristique qui permettrait à la forme d'être oubliée pour le fond. Non, ici la seule raison d'une cinquième saison n'est autre que le fond de commerce.

Cette série qui n'était déjà pas bien fabuleuse à la première saison ne fait que perdre des points sur l'échelle de l'intérêt. Caruso s'entête à avoir la classe parfaite et les cheveux verdoyants alors que l'acteur possède des capacités bien au-delà du rôle intransigeant qu'on lui fait porter. Il creuse ainsi le manque de décalage nécessaire à l'intérêt d'un personnage central tel que le sien dans l'histoire. Mais au bout du compte, l'histoire n'est pas là pour nous faire comprendre la vie donc ce n'est pas grave. Le voyage que nous proposent les concepteurs et scénaristes est purement technique. Le premier épisode possède le grain de la Cité de Dieu pour donner un exemple concret. Cela pourrait être un compliment si les couleurs n'avaient pas été aussi forcées dans le ton hors du naturel.

Les acteurs s'oublient aussi vite qu'on les a admirés dans leur plastique quasi exquise. Malheureusement leur surexposition excessive les rend trop flamboyants. A trop styliser le monde hypothétique dans lequel se déroule la série, on a l'impression d'une serre test pour un nouveau monde. Au delà de cet idéalisme ambiant qui possède son lot d'avantages tel que les poitrines abondantes à chaque coin de rue, il n'y a que de maigres consolation dans les leçons de morale que la bande donne au « tiers monde ». La science n'est pas crédible non plus malgré l'expertise des experts censés crédibiliser un élément qui ne devrait pas en avoir besoin.

Mais à part cela, le spectacle est suffisant pour une petite soirée devant la télé sans ambition ni ambages. Parfait à regarder avec sa moitié histoire d'aller se coucher vite fait sans faire de bruit. D'ailleurs cette saison ne vous dérangera pas si vous en aimez le principe. Elle ne dérangera d'ailleurs personne sur le principe. Condescendante et moraliste certes, mais on n'est plus à ça prêt quand on décide de regarder la 5ème saison.