5.5/10Falling Skies - Saison 1

/ Critique - écrit par Guillaume, le 20/08/2011
Notre verdict : 5.5/10 - Electrochocs pour la seconde saison ? (Ecrivez votre critique)

Tags : saison skies falling tom episode hal mason


DR.Noah Wyle a une bonne tête, on le sait, dans sa précédente vie ses sourires mielleux faisaient fondre le service des urgences. Mais ce n'est pas parce qu'on est sympa qu'on attire les bons plans. Ou peut-être que parfois on l'est trop et qu'on se contente de tout miser sur le nom du producteur : Steven Spielberg ? Et ni une, ni deux, voilà le pauvre Noah embrigadé dans une histoire d'invasions extraterrestres.

Encore une me direz-vous... et vous aurez parfaitement raison : encore une. C'est toujours la même rengaine. Dans Falling Skies, on prend le train en cours de route. Direction les survivants : une poignée de civils et de militaires qui luttent pour survivre à l'occupation des extraterrestres.

Aller chercher du carburant, ok ! Et du papier toilette ?

Première erreur : on s'en fout de voir des survivants lutter pour s'approvisionner, chercher à rétablir une vie "normale". Ce qu'on veut, c'est de l'action, du combat, ou autre chose, mais en tout cas, pas la vie quotidienne de quelques rescapés qui vont jouer au ballon ou prier Dieu. C'est tout juste si "aller chercher du bois pour faire du feu" n'est pas le sujet d'un des épisodes. Miaaaaaam.

Falling Skies - Saison 1
DR.
A trop prendre par la main, on va finir écartelé

Seconde erreur : il faut arrêter avec les scénarios qui prennent les téléspectateurs pour des demeurés. L'occupant alien est tout simplement improbable : il est doté d'une technologie ahurissante, il a des vaisseaux, des robots, de nombreuses jambes (oui oui), des implants incroyables, mais il n'empêche qu'il ne dispose pas d'un truc comme la visée thermique...
Si on ajoute cela aux faisceaux d'indices trop larges, pas besoin d'être medium pour comprendre ce qui se passe... Les mystères n'en sont pas bien longtemps... C'est tellement évident que même le season finale est raté. Pas de cliffhanger à empêcher de dormir pendant un an. Oh non !

Professeur d'histoire : un côté baroudeur ? Non, ennuyeux

Falling Skies - Saison 1
DR.
Troisième erreur : Figurez-vous que Noah Wyle (ici prof d'histoire) n'a pas tellement de charisme. Ce n'est pas en lui faisant déclamer un petit discours larmoyant et un peu guerrier qu'il prend de la dimension. C'est même assez étonnant, on a connu l'acteur en meilleure forme.
S'il était seul, cela irait encore, mais entre le commandant un peu borné, le gamin intrépide, la gosse qui aime les bondieuseries, la bimbo, le guerrier revêche, le traitre aux bonnes intentions, etc. On ne sait pas où donner de la tête. On aimerait simplement que ça s'arrête. Trois personnages étoffés et attachants seraient autrement plus intéressants qu'une vingtaine de seconds couteaux indigestes.

Et pourtant elle tourne

Ce serait mentir que d'affirmer qu'il n'y a que des défauts dans cette série de science-fiction. Falling Skies est en effet un projet atypique de pas ses aspirations. Un petit groupe de survivants poussé bon gré, mal gré, à s'aimer et à se déchirer. Ce serait presque de la télé-réalité de fiction. Avec un peu plus de moyens. On sent un certain désir de rendre l'ensemble réaliste, ce qu'on ne peut que saluer.

Falling Skies - Saison 1
DR.
Une seconde saison ?

Malgré des défauts évidents, Falling Skies est bien prolongé. Une seconde saison sera diffusée l'été prochain aux USA. Il faut bien signaler que la série a démarré avec un score étonnant pour l'Amérique : 8 millions de téléspectateurs, dont la moitié de 18-49 ans. Alors, après quatre épisodes, le destin était scellé : une saison, au moins, de plus...
Espérons que les scénaristes vont en profiter pour remettre leurs idées en ordre. Bien recadré, l'ensemble pourrait être excitant. Bien plus que cette première saison qui tombe trop souvent à plat.