9/10Flander's Company - Saison 1

/ Critique - écrit par Mandark, le 23/02/2009
Notre verdict : 9/10 - Ils servent le mal et ils le servent bien ! (Ecrivez votre critique)

Tags : saison flander company trueman dvd episode caleb

Be evil ! Flander’s company, c’est un esprit geek assumé, un humour tape-cuisse rondement mené par Ruddy Pomarede et son compère Bastien Gilliet.

« Allez trésor, j’ai des sucettes à la viande dans mon bureau. Tu as le choix: pur bœuf, et panda de Thaïlande ».

Avec l’arrivée de la chaine Nolife sur les boitiers câblés, la vie des geeks de tout l’hexagone s’est vue transformée du jour au lendemain. Et rapidement la nouvelle avait commencé à se répandre :

« Hé t’as vu, y a une nouvelle chaîne qu’est trop sugoi ! Ca s’appelle Nolife et c’est fait par des fondus de jeux vidéo et de culture japonaise ! Et hier soir j’ai vu un truc top moumoute, ça s’appelle Flander’s Company et ça raconte… »

… le quotidien de LA multinationale number one dans le secteur du recrutement de super-vilains, « car ce qui fait vrai­ment un bon super héros, ce n'est pas le costume, ni le slip ap­pa­rent, ni même les su­pers pou­voirs : c'est le fait d'avoir à combattre les en­ne­mis les plus cruels, les plus am­bi­tieux et les plus cha­ris­ma­tiques pos­sibles ! »

Nous avons été de plus en plus nombreux à nous marrer comme des bossus depuis ce jour, à se balancer à la tronche des répliques déjà cultes et a savourer les « boires et déboires » de cette fine équipe : Mr Trueman (Simon Brochard), PDG de la Flander’s (Credo : cash is life !), Caleb (Ruddy Pomarede), responsable du dpt recherche et développement (Credo : Born to be a larve !), Cindy (Clémence Perrot), la nièce de monsieur Trueman, rebelle qui ne se sépare jamais de sa hache et responsable de l’entrainement (à la très dure !) des stagiaires de la boite. Signe particulier : déteste les lutins ! Credo : Rien de mieux qu’une bonne boucherie !! Le docteur Parker ensuite (Vincent Ladeuille), le psychologue de l’entreprise (une seule thérapie, « être evil ! ») et surtout pour finir, Hyppolite Kurtzmann (fabuleux Fréderic Hosteing!), le DRH, chargé de recevoir les candidatures diverses et variées des postulants au titre de « super vilain ». Pauvre Monsieur Kurtzmann qui se frappe toute la journée un véritable défilé de bras cassés mais qui continue à espérer qu’un jour il trouvera la perle rare !

L'axe du mal. De gauche à droite: Ruddy Pomarede, Vincent Ladeuille, Fréderic Hosteing, Simon Brochard et Clémence Perrot.
L'axe du mal ! De gauche à droite :
Ruddy Pomarede, Vincent Ladeuille, Fréderic
Hosteing, Simon Brochard et Clémence Perrot.
Flander’s company
, c’est un esprit geek assumé, un humour tape-cuisse rondement mené par Ruddy Pomarede et son compère Bastien Gilliet, qui officient déjà depuis dix ans sur une autre série, Damned ! (et il faut savoir que Ruddy, surtout, est l’homme orchestre de la série. Il écrit les épisodes, les réalise, les monte et s’occupe également des SFX, et tout ça avec un budget équivalent à peau de balle). C’est aussi une très chouette brochette d’acteurs qui se donnent à fond et avec bonheur pour nous faire passer rien moins qu’un très bon moment ! D’ailleurs tous se connaissent depuis des années et on sent bien cette connivence tout au long d’épisodes brassant pêle-mêle humour nonsensique, culture manga et comics, références aux fleurons du cinéma asiatique et j’en passe tellement les inspirations sont nombreuses.

Le coffret contient un excellent making of où tous portent un regard chaleureux et sans prétention aucune sur leur parcours, leur amitié et leurs performances (et comme le dit Ruddy Pomarede « nous n’avons pas de moyens, et quand je vois ce qui se fait sur une certaine chaîne nationale entre 20h et 20h30 alors que eux ont des gros sous, ben j’ai pas honte ! ».

Don’t worry Ruddy, quelque chose me dit que le nombre de postulants à la Flander’s n’est pas près de diminuer.

Et bien sûr chers lecteurs, j’attends avec impatience un florilège de commentaires remettant en cause le talent de toute cette fine équipe (nous sommes sur Krinein après tout !), mais pas grave, le mal est fait, et bien fait !

PS. A noter aussi dans les bonus, une étonnante imitation de la belle Suzuka de Tokyo Café par Ruddy Pomarede !

Attention, le 23 février la chaîne Nolife change de canal sur la Neuf box. Vous pourrez donc retrouver la fine fleur de l’esprit geek sur le canal 61.