9/10Friends - Saison 10

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 07/12/2004
Notre verdict : 9/10 - Friends forever (Ecrivez votre critique)

Tags : episode rachel ross joey phoebe chandler saison

Friends forever

Friends, un nom désormais synonyme de rires, de bonne humeur et de nombreuses situations loufoques aujourd'hui inoubliables. Pourtant, rarement une série n'aura trouvé un sujet plus simple : raconter la vie de six amis new-yorkais, que ce soit leurs amours, leurs passions ou bien leurs déceptions. Rien de bien exceptionnel à priori. Cependant Friends se démarque des autres sitcoms en appliquant à la lettre la définition de ce type d'émissions : tout mettre en oeuvre pour la "situation comedy". N'importe quelle histoire est traitée sur le ton humoristique, qu'il soit visuel ou provenant de bons mots, avec la qualité à chaque fois au rendez-vous. C'est rare qu'une blague tombe à l'eau ou qu'une situation se voulant comique ne fasse pas mouche.

Comment expliquer une telle réussite ? On peut y voir deux raisons, un scénario exceptionnel au service d'acteurs qui le sont tout autant. Friends est avant tout six amis au caractère propre dont toutes les caractéristiques ont été parfaitement cernées dès le début. C'est de là que vient le génie de la série. Chaque personnage est parfaitement délimité sans être caricatural, aux réactions prévisibles et pourtant toujours originales et drôles. Friends donne l'impression à chacun d'appartenir à ce groupe d'ami, d'être le septième larron invisible partageant leurs aventures. De plus, l'humour ratisse très large et en fait la sitcom familiale idéale.

Rendez vous au Central Perk de New York pour présenter la joyeuse bande. Les six amis sont assis sur deux canapés et discutent autour d'un bon café se remémorant le bon vieux temps. Rachel (Jennifer Aniston) est la princesse, fille gâtée par ses parents, un peu garce sur les bords, venu en ville retrouver son ami d'enfance Monica après s'être enfuie de son mariage. Monica (Courteney Cox Arquette) est la maniaque, toujours prompte à nettoyer et ranger son bel appartement. Elle est la figure maternelle du groupe et possède un caractère de gagnante qui ferait fuir une armée en marche. Son frère Ross (David Schwimmer) est paléontologue et se pose comme le plus raisonnable et cultivé, bien que son doctorat soit sujet à de nombreuses moqueries. C'est sûrement le personnage le plus ambigu, sensible, gentil et de l'autre côté entêté, pointilleux, jaloux et accumulant les bêtises de toute sorte. Il a rencontré Chandler (Matthew Perry), le comique de service, à l'université. Légèrement traumatisé par son enfance, notamment par un Thanksgiving mémorable, il cache son incertitude dans des blagues en tout genre et est absolument incapable de s'engager dans quoi que ce soit. Il partage son appartement avec Joey (Matt LeBlanc), l'idiot de service. Grand séducteur et acteur-chômeur, il se comporte en homme-enfant. Phoebe (Lisa Kudrow) complète la bande par son rôle d'excentrique, déconnectée du monde réel et toujours prête à répondre de façon insolite.

Voilà une belle brochette de personnalités différentes dont les affinités ne semblent pas couler de source. La sauce prend toutefois très vite entre eux six, chacun se complétant parfaitement. Comment ne pas rire des blagues de Chandler, des maladresses de Ross, des imbécillités de Joey, des obsessions de Monica, des bizarreries de Phoebie ou des caprices de Rachel ? Il faut croire que c'est impossible. Le scénario, souvent bâti autour de trois histoires parallèles, est exceptionnel. Il faut dire que c'est toute une équipe d'une vingtaine de personnes minimum qui est chargée de travailler dessus. En plus si une réplique ne fait pas rire le public présent, elle sera immédiatement changée afin d'obtenir un résultat optimal. La série est alors toujours bonne. Comparé à d'autres sitcoms connaissant des baisses de régime, Friends réussit toujours à être top à chaque épisode et même être au super-top sur certains, ceux de Thanksgiving notamment. Cela aura duré dix ans, marquant une évolution constante et nécessaire des relations de chacun ou du degré de l'humour, les saisons étant de plus dingues et les situations toujours plus loufoques.

Friends est aujourd'hui fini. Cette sitcom aura réussi à nous faire rire et nous émouvoir. Les six amis nous ont dit adieu au bout de la dixième saison qui offre pour une fois une vraie conclusion. Merci à Rachel, Monica, Phoebe, Joey, Chandler et Ross pour le bonheur apporté. Chaque acteur vogue aujourd'hui dans une nouvelle direction, à l'exception de Matt LeBlanc qui a repris son personnage de Joey dans une série du même nom, mais loin du niveau de l'original. Pas facile de refaire Friends, aujourd'hui culte et méritant de l'être.

PS: A voir absolument en VO tellement le doublage est mauvais, en particulier pour les deux dernières saisons où les voix de Joey, Chandler et Rachel ont changé.