6.5/10Kyle XY - Saison 1

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 10/04/2007
Notre verdict : 6.5/10 - Baby steps (Ecrivez votre critique)

Tags : kyle saison episode trager series streaming lori

Un mystérieux individu au physique d'adolescent débarque dans la vie de la famille Trager. Il est caractérisé par une absence de cordon ombilical et par une perte de mémoire. Qui est-il ? D'où vient-il ? Pourquoi est-il là ? Le garçon semble cacher de nombreux secrets...

Incertitude scénaristique


Série fantastique et familiale (diffusion sur ABC Family oblige), la série Kyle XY a été créée par J. Mackye Gruber et Eric Bress, rendus célèbres pour avoir écrit le scénario de
Destination finale 2 ainsi que pour l'écriture et la réalisation de L'Effet papillon. Ce programme « familial » donc, se situe constamment en équilibre entre les genres qu'il exploite. Dans les premiers épisodes, le programme surfe sur une vague comique avec un Kyle (Matt Dallas) en grand décalage avec la société. Ces moments constituent d'ailleurs une des plus grandes forces du show. Pour ce qui concerne les mystères, la série s'enferme clairement (et assez rapidement) dans une incertitude scénaristique qui se ressent. En effet, comme beaucoup de séries, Kyle XY a obtenu peu à peu (et grâce à de très bonnes audiences pour ce type de programme) le droit de se poursuivre. La première saison ne contient donc que dix épisodes où les scénaristes semblent eux-mêmes avoir été surpris par le succès.

Bons messages pour la jeunesse


Durant cette première saison, la famille Trager et Kyle tentent d'en savoir plus sur son passé. Pour le jeune homme, c'est à la fois une enquête et une quête identitaire. L'adolescent va être confronté aux humeurs de la famille Trager, entre acceptation et rejet. A ce propos, l'incohérence des personnalités de cette famille est parfois franchement irritante. Plus encore, Kyle se retrouve face aux regards d'une société qui ne laisse pas la place à des individus un peu à la marge. En conséquence, il doit parfois choisir entre le mensonge et la réalité, car a du mal à comprendre la complexité des comportements et actions humains. En cela, avec des propos faciles et souvent évident, Kyle dégage une grande positivité et de bons messages pour la jeunesse américaine.
Malheureusement, la série patine de manière trop évidente pour que le spectateur adulte soit captivé sur la longueur. De plus, les histoires sentimentales d'ados qui découvrent l'amour sont rapidement lassantes. Le personnage de Tom Foss (Nicholas Lea, Alex Krycek dans X-Files) apparaît comme une récurrente dangereuse trop manichéenne et facile. Malgré tout, sur la fin de la saison, l'histoire s'emballe un peu plus, le complot se complexifie et l'on ose espérer pour la deuxième saison, qui commencera sa diffusion le 11 juin 2007, sera plus dense.

Photos : © 2006 ABC Inc.