6/10Loft Story

/ Critique - écrit par CBL, le 29/04/2001
Notre verdict : 6/10 - Une grande aventure télévisuelle (Ecrivez votre critique)

Tags : loft story france emission candidats tele realite

Il fallait bien que Big Brother débarque un jour en France et c'est M6 qui s'est chargée de le diffuser sous le nom de Loft Story. Le principe est très simple : mettre 6 gars et 5 filles dans un loft tout équipé et coupé du monde (ni radio, télé ou presse) équipé de 26 caméras qui tournent 24h/24 et 7j/7. C'est Benjamin Castaldi qui présente les émissions. Si vous avez TPS ou le câble, une chaîne retransmet en direct 24h/24. Le jeu ressemble beaucoup à une sitcom : tout d'abord le loft semble venir tout droit d'un épisode des Filles d'à côté. De plus, les gens ne font pas que manger et dormir car le but avoué est évidement de "provoquer" les rencontres et les couples et pour cela, M6 a commencé par prendre des gens plutôt excentriques et franchement exhibitionnistes : on a le barman d'une boîte de nuit, un DJ, une fille qui adore faire des strip-tease à sa fenêtre, une autre, gogo-danseuse de profession, qui affiche un bon 95D...

Ajoutez à cela une piscine chauffée et des soirées bien arrosées. Comble du sadisme : les candidats doivent chaque jour se confier à la production dans une pièce insonorisée et le jeudi ils doivent dire deux noms de candidat(e)s qu'ils souhaiteraient voir partir. Comme dans chaque pays où Big Brother débarque, Loft Story a provoqué une vague de protestation criant au scandale comme quoi c'est ultra-voyeuriste et dégradant pour les candidats. D'accord c'est voyeuriste ; j'en veux pour preuve les caméras dans la salle de bain ou les caméras infrarouges dans les chambres ou encore les gros plans sur la poitrine de Loana (la gogo-danseuse). Mais bon les candidats sont prévenus et ils peuvent arrêter quand ils veulent. De plus, on a tous un petit côté voyeur qui nous pousse à mettre M6 pour regarder. A mon avis, le seul risque réside dans le fait que l'on puisse se lasser si la production ne fait pas assez d'effort pour pimenter l'aventure. Dans ce cas, Loft Story tombera dans le gouffre des émissions sans intérêt genre C'est mon choix ou le big dil.