9/10Morning live

/ Critique - écrit par Filipe, le 24/12/2001
Notre verdict : 9/10 - L'émission qui réveille tes voisins! (Ecrivez votre critique)

Tags : morning live youn michael retour emission night

"Morning Live, de sept heures à neuf heures, l'émission qui réveille tes voisins".

Tous les matins de la semaine sévit sur M6, "la chaîne qui monte", une équipe de déjantés, dont le pari est de nous sortir du lit en nous communiquant leur bonne humeur et leur joie de vivre. L'émission s‘appelle Morning Live.

Commençons par présenter cette fine équipe et en premier lieu, celle-ci ne serait rien sans cette figure emblématique, ce génie de l'humour, le plus extravagant et le plus farfelu d'entre tous les animateurs: j'ai nommé Michael Youn. Il est selon ses dires, le fils caché de Jacques Chirac et aurait couché pour avoir obtenu ce poste.

Michael Youn est définitivement un animateur à part. Sous ses faux airs de  Luis Figo, il incarne un personnage haut en couleurs, et ses paroles et ses actes n'ont de cesse de nous sembler irréels. Il marche, il court dans tous les sens, il saute et s'accroupit, il danse, il ne s'arrête pas de gesticuler et de parler, il lance diverses rubriques et aussi les publicités... bref, en un mot, il est omniprésent.

Michael Youn, l'homme au grand coeur, qui ne fume pas et qui, s'il avait un souhait à exaucer, rétablirait la paix dans le monde...

Michael Youn, éternel insaisissable, qui multiplie les situations caucasses, les pires extravagances et aussi les infractions dans ses "boîtes à images", ces séquences de caméras cachées toujours plus invraisemblables...

Michael Youn, le généreux, qui propose bon nombre de jeux et de concours et qui est toujours ravi de parler directement à ses téléspectateurs. Il avoue quand même gagner 70 millions de francs par mois, alors c'est facile d'être magnanime(!)...

Michael Youn, le chieur, qui prend un malin plaisir à empêcher ses acolytes de présenter leurs rubriques, en rendant, par exemple, une chronique culinaire assez atroce pourvu qu'il y ait un mixer dans les parages...

Michael Youn, le comique, qui multiplie les jeux de mots et les blagues à prendre au premier degré, et qui aime à recevoir de grands talents sur son plateau : Jules-Edouard Moustic et ses compagnons, Marina Foïs et les autres Robins des Bois, Kad et Olivier...

Il est secondé par Benjamin, qui aurait aimé être Président de la République s'il n'avait pas été engagé par M6, et Vincent, qui est un amoureux des documentaires animaliers de la cinquième : tous deux sont presque aussi déraisonnables que lui.

Et puis derrière lui, il y a d'abord Zuméo, qui a 21 ans, qui est portugais et qui rêverait d'ailleurs de travailler sur la RTP, une chaîne de son pays. Zuméo fume, aime le flamenco et « Dallas », et avoue ne pas être très intelligent. Sur le plateau du Morning Live, il est chargé de l'ambiance musicale, des lancements des clips et se substitue à Michael quand ce dernier est indisponible pendant un laps de temps. Zuméo est certainement moins drôle que lui et aussi bien moins à l'aise devant les caméras. Ses interventions n'en valent pas toujours la peine et ses blagues laissent parfois à désirer.

Ensuite, il y a Stéphanie, qui a 26 ans et qui passe toutes les émissions allongée dans une baignoire. Elle répond au téléphone, annonce les candidats aux jeux et « bouge le boule » à tout le monde en dansant et en proposant des exercices physiques à effectuer dès le petit matin. Fascinée par la cuisine italienne, par les émissions Union Libre ( !) et Ciel Mon Mardi et par le hip-hop et le R'nB, elle brille surtout par sa bonne humeur. Son talent, largement masqué par celui de Michael, ne s'exprime pas suffisament mais ses courtes interventions suffisent à nous égayer pleinement.

Et puis il y a Jenny Del Pino, qui intervient une fois par semaine pour nous proposer des adresses de sites internet délirants ou pédagogiques. Jenny, qui a joué dans la comédie musicale Roméo et Julietteet qui a également travaillé sur la chaîne Comédie, est jeune et jolie. Elle est drôle, censée et talentueuse. Et puis elle est jolie. Mais çà, je l'ai déjà dit.

Frédé, dont l'idole est Jude Law -AIStalingrad, Oscar Wilde-, se charge de la chronique shopping. Elle est née en 1972 et faisait déjà partie de l'équipe de l'émission télévisée Rince ta Baignoire.

Magloire -c'est son véritable prénom- nous fait part des derniers potins de stars et nous présente également ses dernières trouvailles vestimentaires. Il est le plus âgé de la bande, mais il est tellement sympathique. Il n'arrive pas toujours à garder son calme quand Michael s'amuse à le taquiner mais se prête parfois -et souvent avec brio- à l'art de l'humour et des jeux de mots.

Lucas, un personnage qui prend chaque fois plus d'ampleur, a débarqué sur Fun TV en 1998 -parce qu'il faut dire que Morning Live est également diffusé sur Fun TV-. Il est le spécialiste culinaire de l'émission. Il présente également les films récents sortis en salle et c'est lui qui, à l'époque, nous proposait chaque matin un résumé des derniers évènements qui s'étaient produits la veille dans le loft.

Enfin il y a Christophe et ses défis, les journalistes Jean-Philippe, Barbara et Franck et tous les téléspectateurs qui envoient leurs « boîtes à images ».

Le Morning Live vit son apogée. Cette bande de copains est simplement indétrônable : les autres chaînes hertziennes ne sauraient faire de l'ombre à M6, tant que sera diffusée cette émission, même si ses membres ne sont pas tous aussi doués : vous êtes le maillon faible, Zuméo, au revoir ! Et le Morning Live a permi la naissance d'un grand animateur, certainement destiné à une grande et longue carrière : merci, Michael.