4/10N'oubliez pas les paroles !

/ Critique - écrit par JC, le 23/12/2007
Notre verdict : 4/10 - Et bien chantez maintenant ! (Ecrivez votre critique)

Tags : paroles oubliez nagui emission maestro france candidat

Même dans vos rêves les plus délirants vous n'imaginiez pas ça : Qui veut gagner des millions ? et le karaoké ont fait un bébé !

De près ou de loin, on connaît tous un chanteur du dimanche. Tout doucement ou à tue-tête, il s'avère tantôt amateur de la Star Academy, nostalgique de La Fureur ou gentil organisateur de soirées SingStar. Ces chanteurs dominicaux tiennent désormais leur émission avec N'oubliez pas les paroles ! présentée chaque samedi à 19 h par Nagui.

Qui veut devenir nouvelle singstar d'un jour ?

C'est écrit en gros (France 2)
(© France 2)
N'oubliez pas les paroles ! est la copie conforme du jeu américain Don't Forget the Lyrics! diffusé sur la chaîne Fox depuis juillet dernier. Même point d'exclamation, même plateau, même principe. L'émission place un micro dans la main d'un candidat qui doit compléter les paroles de neuf chansons pour atteindre une cagnotte de 100.000 euros (contre 1 million de dollars outre-Atlantique). A la manière de Qui veut gagner des millions ?, le joueur-chanteur dispose de trois jokers utilisables à loisir et doit franchir un certain palier pour sécuriser un gain minimal (2.500 euros). Au fil des chansons, la difficulté se corse avec un nombre de mots à compléter de plus en plus élevé.

« Chanter bien ou mal ? Ce n'est pas grave ! », avertit d'emblée Nagui. Parce qu'on allait laisser de côté l'essentiel. N'oubliez pas les paroles ! n'est pas un concours de chant, c'est un concours de mémoire de chansons populaires d'expression française. Autant dire que les auditeurs des radios Nostalgie, Chérie FM et Chante France partent avec un temps d'avance.

N'oubliez pas le rythme !

Le principal problème de N'oubliez pas les paroles ! est son rythme discontinu. Le jeu mélange Qui veut gagner des millions ? avec La Fureur (revenue entre temps sur W9). Ainsi, il alterne séquences bleue nuit accompagnées de musique oppressante et riffs électriques mêlés d'effusions de voix. Cette dramatisation à outrance d'un élément festif comme le chant débouche sur l'impression de se retrouver face au résultat bâtard d'une expérience ratée. On en vient presque à plaindre Nagui, petit chimiste obligé de s'improviser équilibriste pour maintenir tant bien que mal un suspense digne d'un polar à propos de la suite des paroles d'Il en faut peu pour être heureux du Livre de la jungle. Un peu comme si la vie d'une personne dépendait de la connaissance des prémices du deuxième couplet de Je vais vite, le dernier single de Lorie...

(France 2)
(© France 2)
Pris en défaut du côté du rythme, N'oubliez pas les paroles ! commet aussi la faute de laisser le téléspectateur sur le bord de l'écran. En plus de trouver le temps long, ce dernier n'a pas réellement l'occasion de réviser ses classiques. Frappé du délire warholien, N'oubliez pas les paroles ! se glisse dans le moule de nombreux jeux télé actuels où le challenge n'existe pas de l'autre côté de la petite lucarne. Il ne reste alors que le spectacle creux de candidats, plus ou moins doués, en pleine séance d'onanisme vocal, à la recherche de quelques minutes de gloire.

A dramatiser un truc très con tel que le karaoké (admettez-le, c'est presque une vérité générale), N'oubliez pas les paroles ! peine à retranscrire la douce honte de la chanson amatrice. Pas vraiment horripilant mais long et pesant, le jeu pourrait même rebuter les plus stakhanovistes des ténors de la douche. Si leurs cordes vocales les démangent, ils feraient mieux de se tourner vers le jeu vidéo SingStar, mille fois plus convivial.