7/10Questions pour un champion

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 08/01/2005
Notre verdict : 7/10 - Qui veut gagner des dicos ? (Ecrivez votre critique)

Tags : pour questions champion etienne samuel france candidats

Qui veut gagner des dicos ?

A-t-on encore besoin de présenter Questions pour un champion ? Pas vraiment, il faut bien l'avouer, tout le monde ayant déjà vu au moins une fois ce jeu de culture générale. Souvenez vous bien, chez vos grands parents, un type frisé qui lit des fiches jaunes très vites. Ça vous dit quelque chose maintenant ? Tant mieux, ne pas connaître cette émission ultra populaire auprès des générations les plus âgées serait insensé.

Depuis 16 ans, ce jeu de questions réponses présenté par l'inusable Julien Lepers truste le programme entre 18h00 et 19h00 à raison d'une demie heure. En ce moment, c'est à 18h05. C'est LE rendez-vous, les 30 minutes rituelles et immanquables des personnes âgées avant d'enchaîner sur le sempiternel 19/20 (France 3 ne change vraiment pas ses programmes). Cela dit, bien que le fond de jeu n'ait pas changé, sa forme a quelque peu évolué depuis ses débuts, fort heureusement.

Lors de chaque nouvelle émission, 4 candidats (3 nouveaux et l'ancien vainqueur) entrent en lice pour l'épreuve des 9 points gagnants. Courte présentation de chaque candidat en voix-off (celles faites par les candidats eux-mêmes étant, merci bien, terminées) et les questions peuvent démarrer. De 1, 2 ou 3 points par ordre de difficulté, il faut y répondre le plus rapidement possible afin d'atteindre les 9 points et accéder à la prochaine épreuve. Rien à redire, le jeu est rapide, les questions sont générales et c'est du bon pour un jeu de culture. Cette partie est finie, le perdant repart avec un dico et le jeu continue avec le 4 à la suite.
Quatre thèmes sont présentés pour 3 candidats, le meilleur choisit en premier. Heureusement pour lui (ou elle) parce que ces questionnaires sont très ciblés voire tordus et répondre en 40 secondes au plus de questions possibles sur des thèmes comme la vinaigrette ou les musiciennes folkloriques du XIVème siècle est loin d'être une chose aisée. Mais avant cela, il faut repasser par une autre présentation du candidat, beaucoup plus longue. Ce n'est que deux minutes de blabla où l'on dit coucou à la famille. Sympathique pour le candidat mais pas franchement nécessaire à l'émission. Prochaine étape : supprimer ou au moins réduire ce "36 15 Ma Vie". Un deuxième éliminé a le bonheur de repartir avec 2 dicos et c'est au tour de la finale ou face-à-face après une courte page de promotion.
Ici, chaque candidat a un tour de réponse, de 4 à 1 point et perd son tour s'il répond mal. Les thèmes sont variés ainsi que la difficulté mais il n'est pas dur de trouver la réponse rapidement. C'est bon, un des candidats est arrivé à 12 points (anciennement 9) et la partie est finie. Il peut choisir de rester pour emmagasiner jusqu'à 5 victoires et empocher la cagnotte (généralement aux alentours de 15 000 €) ou de partir et de toucher une partie de l'argent. Ainsi, le perdant revient la prochaine fois, sinon il gagne 3 dictionnaires.

Questions pour un champion est un rituel de 18h00 et fait aujourd'hui parti de notre culture. Ce serait d'ailleurs bête de ne pas connaître puisque les questions sont intelligentes et que le jeu possède un certain rythme. Toutefois, les questions font souvent trop vieilles, ciblant les personnes âgées, puisqu'elles demandent beaucoup plus souvent ce qui s'est passé en 1950 plutôt qu'il y a 5 ans. Julien Lepers dans son rôle de gendre idéal est également souvent lourd. Aussi la répétition devient bien vite lassante. Hormis quelques émissions spéciales, c'est toujours le même système et en voir une de temps en temps est largement suffisant. Toutefois, on ne va pas cracher sur un jeu de culture générale où il faut en avoir dans le ciboulot pour gagner. D'ailleurs, il faut voir les finales des Masters dans lesquelles certains candidats montrent des niveaux de connaissance très impressionnants. Par contre, pour gagner de l'argent, mieux vaut aller faire un tour chez Qui veut gagner des millions à moins de vouloir une collection de dictionnaires.