0/10Star Academy 1

/ Critique - écrit par Filipe, le 02/11/2001
Notre verdict : 0/10 - (Ecrivez votre critique)

Tags : star academy jenifer jean mario pascal saison

Star Academy est terminé : la gagnante, Jenifer empoche 1 million d'euros et un contrat pour produire un disque!

Seize pensionnaires filmés 24 heures sur 24 au château de Dammarie-les-Lys par 41 caméras et grâce à 70 micros, le tout diffusé en continu sur TPS et sur Canal Satellite avec les fameuses trois minutes de "léger différé"... vous avez dit déjà vu?

Les candidats, pour l'anecdote, sont:

- Jean-Pascal, maître nageur et dragueur invétéré.
- Mario, dont le grand-père de la mère était l'oncle de Frank Sinatra.
- Stéphane, mannequin belge autrefois adopté.
- François, animateur pour enfants, également adopté.
- Grégory, l'intellectuel timide de la bande.
- Khalifa, ancien professeur de mathématiques, qui compte énormément sur Star Academy.
- Djalil, barman.
- Patrice, étudiant en théâtre.
Puis:
- Jenifer, attachée de presse, la benjamine du groupe des filles.
- Olivia, étudiante en communication, fiancée.
- Jessica, agent de Police nationale, ex-candidate de l'émission Popstars.
- Cécile, spécialiste du redressement judiciaire, qui a craqué dès le premier soir.
- Catherine, assistante de direction, l'aînée des filles.
- Amandine, belge.
- Sidonie, mère d'une petite fille de six ans et demie.
- Karine, comptable, qui ne se sépare jamais de ses peluches.

Un loft sans piscine mais avec un sauna mixte, sans confessionnal mais avec une pièce servant d'exutoire pour les interviews intimistes... et des candidats "charismatiques", mais surtout aux égos surdimensionnés et aux profils psychologiques intéressants. Les seize participants devront suivre des cours de chant, de danse et d'expression théâtrale ainsi que des cours de remise en forme... et les moins appréciés du public seront au fur et à mesure éliminés, jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un en course au bout des trois mois de jeu. Le gagnant -ou la gagnante- enregistrera un album avec Universal, partira en tournée, et se verra empocher un petit million d'euros.

Star Academy est clairement une pâle copie de Loft Story, vous l'aurez compris, tant par le fonctionnement de l'émission que par le comportement des candidats eux-mêmes devant les caméras. Les fantômes des défunts lofteurs de M6 rôdent; dès lors des flashs nous reviennent: Kenza, éclatant un bouton contre un miroir... Laure, maquillée des mois à l'avance pour Halloween... Philippe, intoxiquant Kimy sur le vélo double d'appartement... David, jouant seul de la musique dans la salle de bains... Julie, annonçant à ses "amies" qu'elle a encore mal depuis que Christophe lui est passé dessus...

Star Academy ne diffère que par le fait que les lofteurs jouissaient d'une certaine liberté, même enfermés; leurs réactions, parfois pathétiques, souvent navrantes, n'étaient pas forcément attendues et rendaient l'émission relativement joviale. Ici, il est question de travailler pour briller. Et les discussions ne prennent souvent naissance qu'après un cours plus difficile qu'un autre ou à cause de l'attitude d'un prof trop exigeant... Et que dire du pitoyable Nikos Aliagas, élève de Christine Bravo dans l'émission Union Libre -France 2-? Une carrière anéantie sans même avoir vu le jour... Ce journaliste ne semblait vraiment pas destiné à présenter une émission télévisée.

S'il vous plaît, messieurs les directeurs d'antennes, oubliez le concept de la TV-réalité! Benjamin Castaldi et les pseudo-comédiens made in M6 nous ont suffisamment gavé avec leur produit commercial. Faites un peu de télé!