9.5/10The Killing - Saison 1

/ Critique - écrit par naweug, le 06/09/2011
Notre verdict : 9.5/10 - Qui a tué Rosie Larsen ? (Ecrivez votre critique)

Tags : saison sarah killing rosie episode series larsen

Parmi les nouvelles séries diffusées cette année, The Killing est sans aucun doute une des meilleures du genre drama policier. Voire une des meilleures des cinq dernières années. Découvrez donc pourquoi vous ne devez/pouvez pas passer à côté.

The Killing parle d'une affaire malheureusement sordide, comme il en arrive régulièrement : une lycéenne est retrouvée morte, après avoir été violée et retenue pendant plusieurs jours. Mais là où la série fait la différence, c'est qu'au lieu de montrer simplement un cadavre d'un oeil détaché, elle nous plonge dans la réalité de l'enfer que subit la famille de la victime, et l'impact que ce meurtre a sur les inspecteurs et les personnages imbriqués dans l'histoire.

The Killing - Saison 1

Pourquoi il ne faut pas passer à côté

- Le personnage de Sara Linden : pour une fois, une femme flic n'a pas de costume, n'a pas un côté garçon manqué, elle n'est pas non plus hyper glamour ou poupée blonde. C'est simplement une femme, au caractère bien prononcé, qui ne va pas à la confrontation et qui fonctionne à l'instinct. Et l'actrice qui l'incarne mériterait de gagner l'Emmy pour lequel elle est nominée ;
- La complexité de l'intrigue : hormis le fait de trouver qui est le coupable, c'est toute la construction de la série qui est prenante. Non seulement chacun est mis à nu, parents, amis, inspecteurs, etc. Mais en plus, le téléspectateur est sollicité très régulièrement et évite de se vautrer dans son rôle de voyeur passif ;
- L'importance des relations humaines : The Killing exploite énormément les liens entre chaque protagoniste. Et chacun morfle, à plus ou moins grande échelle. Sara Linden ne sait pas gérer sa vie de famille, alors qu'elle mène son enquête avec beaucoup d'assurance, son collègue ne semble pas doué pour communiquer (!), le politicien montre aussi bien son visage public que privé... Rien n'est laissé au hasard ;
- Le lieu de l'action : Seattle. La majorité de la saison se passe sous la flotte, on sent bien que l'atmosphère est déjà, à la base, assez difficile à supporter. La photo est d'ailleurs très bien utilisée et chaque recoin de la ville est magnifié alors qu'on ne voudrait y vivre pour tout l'or du monde ;
- Le rythme : ne vous attendez pas à de l'action dans tous les sens, des retournements de situation grandioses. Non, la série met aussi en avant les silences, les moments d'observation, d'écoute... et savoure chaque épisode, qui représente à chaque fois un jour de l'enquête.

The Killing - Saison 1

The Killing (US) VS. The Killing (DK)

Pour une fois, un producteur américain a eu du flair en regardant Forbrydelsen, la série danoise dont est tirée The Killing (pour la petite histoire, il s'agit de Veena Sud, connue surtout pour travailler sur Cold Case). Qui est déjà disponible en DVD/BR (et dont la 2e saison sera diffusée sur Arte en deuxième partie de soirée à partir de mardi 6 septembre), si jamais vous désirez la voir et surtout ne pas attendre la 2ème saison US pour savoir qui est le tueur...
Les deux séries sont très similaires, bien que la version outre-Atlantique comporte 6 épisodes de plus que l'autre. Ce qui lui permet de développer encore plus les relations entre les personnages. La version danoise est encore plus dure que l'américaine : on sent le froid mordre les personnages, les silences sont pesants, la performance de l'actrice principale est tout simplement époustouflante. Il y a assez peu de différences entre les deux, que je tairai pour éviter de tout vous dévoiler et vous gâcher le plaisir de la découverte.

The Killing - Saison 1

Une très bonne série policière, certes adaptée d'une déjà existante, mais qui mérite vraiment que vous la regardiez. La deuxième saison débutera sans doute en milieu de saison 2012. La première devrait être diffusée sur M6 et Paris Première avant la fin 2011. Surveillez vos programmes !