5/10Masters of Horror - Saison 2 (Episode 3 : V comme Vampire)

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 06/01/2007
Notre verdict : 5/10 - Bâclé (Ecrivez votre critique)

Deux adolescents lassés de leurs jeux vidéo et en quête de sensations fortes, décident un soir de se rendre dans une ancienne morgue. Bien vite, le jeu insouciant et crétin devient un véritable cauchemar...


Avec ses premières minutes d'épouvante, le troisième épisode de la saison 2 des
Masters of Horror avait largement de quoi séduire. Ces courts instants sombres, inquiétants, pesants, constituaient un bon bagage mystérieux. Une réussite qui aurait logiquement du se poursuivre sur la durée. Mais, malheureusement, lorsque que la menace se matérialise, tout l'intérêt et les tensions créés pendant un bon quart d'heure s'effondrent. Dès lors, The V Word n'est plus qu'un gros clin d'oeil aux zombies de Romero et aux très nombreux films de vampires. Puis, alors que l'horreur rencontre peu à peu le comique, et que l'on se surprend à penser à Edgar Allan Poe, l'épisode s'achève sur une grossière chute digne d'un mauvais épisode de X-Files. Au final, l'épisode laisse un goût pâteux, entre le très bon et le franchement bâclé. Dommage que Mick Garris et le réalisateur Ernest R. Dickerson (connu pour avoir travaillé sur de nombreux films avec Spike Lee), laissent tomber leur histoire dans le surfait avec cette ridicule histoire de vampires. Comme s'ils n'avaient aucune envie de porter l'épisode vers le haut. Dommage. Les fans apprécieront tout de même la présence de Michael Ironside (Scanner, la série V), même s'il est très peu exploité.