9/10Noob - Saison 1

/ Critique - écrit par Mandark, le 24/02/2009
Notre verdict : 9/10 - Tous avec Noob ! (Ecrivez votre critique)

Tags : noob saison dvd episode tome evaluation integrale

Le grand malheur d’Arthéon (Jonathan Fourcade, habité par le rôle), guerrier d'à  peine niveau 10 de la guilde la plus nulle du MMORPG Horizon 1.0, ce n’est pas de devoir se trimballer une bande de boulets qui rendent la progression de son personnage hasardeuse, ni même que sa mère ne veuille plus qu’il joue après 20h.

Arthéon (Jonathan Fourcade) veut redevenir niveau 100!
Arthéon (Jonathan Fourcade)
veut redevenir niveau 100 !
Non, son grand malheur c’est qu’autrefois il était guerrier niveau 100 de la guilde la plus prestigieuse du jeu. Comment en est-il arrivé là ? Ahhh, si seulement il n’avait pas acheté des crédits pirates sur farmerchinois.com…

La sanction du maître du jeu fut sans appel et son personnage purement et simplement effacé ! Alors il repart de zéro. L’ennui, c’est que sur les différents serveurs tous les joueurs sont de haut niveau et qu’il n’y a plus guère que la guilde Noob (dérivé du terme newbie, débutant) pour l’accueillir, et c’est plutôt contraint et forcé qu’il doit faire équipe avec…

Omega Zell (Julien Guellerin, vraiment drôle), assassin qui rêve « depuis qu’il est un tout petit kevin » de rejoindre la guilde justice, LA guilde la plus importante d’Horizon et dont il a même acheté le tabar (sorte de tunique) à prix d’or en prévision de ce jour béni. Son problème, c’est qu’outre le fait qu’il soit franchement sexiste il doit supporter…Omega Zell (Julien Guellerin) veut rejoindre la guilde de justice!
Omega Zell (Julien Guellerin)
veut rejoindre la guilde justice!

Gaea (la belle et tout aussi drôle Anne-Laure Jarnet), nouvelle venue dans Horizon et invocatrice de son état qui n’en est pas à son premier MMO, mais qui elle non plus n’a pas vraiment d’autre choix en tant que débutante dans le jeu que de devoir commencer avec la guilde Noob. Attendant son heure pour se barrer vers des cieux plus cléments, la roublarde ne rate pas une occasion de garder par devers elle les récompenses et crédits récupérés par le groupe et à se faire aider par des joueurs de niveaux plus élevés pour progresser plus vite et pouvoir ainsi lâcher cette bande de losers.

Et enfin Sparadrap (Frédéric « je m’éclate comme un fou » Zolfanelli, excellentissime !). Le prêtre (comme le père du perso dans la vraie vie !) le plus neuneu jamais rencontré, plus apte à soigner les ennemis que ses alliés (« c’est parce que vous bougez trop ! ») avec le sort « mercurochrome », le seul et le plus faible qu’il a pensé à équiper sur sa barre d’action. Sa naïveté, déconcertante et souvent fatale au reste de la party, le sauve paradoxalement souvent de situations où des joueurs plus confirmés se seraient fait sévèrement basher !

Gaea (Anne-Laure Jarnet) voudrait quitter cette bande de loosers!
Gaea (Anne-Laure Jarnet)
veut quitter cette bande de losers !
Une équipée improbable donc, qui, comme tous sur Horizon 1.0, vise à atteindre le point culminant du jeu : La tour Galamadriabuyak à l’issue de laquelle on gagne la classe légendaire de guerrier du crépuscule ! Mais avant cela ce serait déjà bien qu’ils passent le donjon de Mortegarde, l’instance la plus facile du jeu ! Pas gagné, mais ils y croient… et nous avec.

On doit cette brillante série à Fabien Fournier, grand fondu de fantasy et de MMORPG, qui a en fait développé plusieurs spin-off tournants autour de la licence Horizon qu’il a lui-même créé en 2002.

Ainsi il faut savoir qu’existent les séries Lost levels (2002-2007) et Horizon 2.0, dont le ton est plus sérieux, et que les deux versions d’Horizon ont également été déclinées sous la forme d’un roman et d’une BD.

Et en plus de ça on ne peut qu’être admiratif devant les talents de mise en scène du bonhomme. Cadrages impeccables, dialogues rythme et montage excellents (et si il y a un domaine où je m’y connais c’est bien Sparadrap (Frédéric Zolfanelli) voudrait bien manger du flan!
Sparadrap (Frédéric Zolfanelli)
voudrait bien manger du flan !
celui là !), références musicales « geekamort  », les oreilles aguerries auront reconnues des thèmes issus entre autres de Final Fantasy VII, Chrono Cross et Zelda. Mais ce qui frappe surtout c’est le parfait respect de l’iconographie RPG, ceci jusque dans les moindres détails. Que ce soit les curseurs au dessus des persos, les inserts « en live » d’écrans de jeu (attendez d’avoir vu « l’Omega slash de l’ultime Apollon » !), les indicateurs de chargement de zone ou le compte/décompte apparent de HP, tout transpire l’amour du genre !

A tel point que grâce à Noob j’ai fini par sauter le pas et me suis moi-même lancé dans l’aventure MMO, et je ne le regrette pas !

Un petit mot pour finir. Je parlais dans un précédent article d’amateurisme pour définir un des aspects du style de Noob, mais ce n’est en aucun cas à prendre de façon péjorative. Comme je l’ai indiqué dans un post par la suite, n’oublions pas qu’avant d’être le brillant réalisateur de Spider-man, Sam Raimi fut d’abord le brillant réalisateur d’Evil Dead ! C’était juste pas les mêmes moyens ni la même expérience sur les deux films, le talent par contre….

It's a long way to Galamadriabuyak!
It's a long way to Galamadriabuyak !
N’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel, hyper généreux en terme de contenu et véritable mine d’informations sur Horizon, son univers et ceux qui le font vivre..

Et bien sûr encore un grand bravo à Nolife de nous faire découvrir cette étonnante série, et Long live the Noob guild !