4/10Secret Story - 2009

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 21/06/2009
Notre verdict : 4/10 - Sécrète l'ennui (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 7 minute(s) - 88 réactions

Travestis et stripteaseuses, échecs et QI, tsunami et Interpol, le dénominateur commun est Secret Story. A voir !

La télévision a ses rendez-vous incontournables qui rythment la vie du téléphage : Etre, ne pas être, en voilà une bonne question
Etre, ne pas être, c'était quoi la question ?
l'élection de Miss France, l'Eurovision, la finale de la Nouvelle Star, le premier prime de la Star Academy. Autant d'émissions que l'on ne peut s'empêcher de regarder les larmes aux yeux devant tant de brillant et de strass. Depuis déjà deux ans, un nouveau rendez-vous s'est imposé : Secret Story et surtout la découverte des candidats. Tout un programme. Secret Story est l'un des rejetons de Big Brother : une bande d'arrivistes prêts à tout pour être connus et reconnus sont, après casting, installés dans une maison fermée, appelée ici la Maison, filmés 24h sur 24 et éliminés petit à petit. Jusque là, rien de bien extraordinaire par rapport à Loft Story par exemple. L'originalité de Secret Story n'est donc pas dans l'histoire, mais dans les secrets. Chaque participant a un secret qu'il devra cacher aux autres, et les occupants de la maison devront découvrir ces secrets. Entre temps, pour faire patienter le spectateur, une piscine, une douche ouverte à tous les vents, un confessionnal, etc., permettent tous les voyeurismes. Mais passons, si vous le voulez, à la version 2009 de Secret Story que nous allons présenter en trois grands axes : les nouveautés, les candidats, les secrets, puis nous analyserons rapidement l'émission avant de conclure.

Je suis devenu omniprésent, je suis une super référence

Vous en avez sans doute entendu parler. Depuis peu, les candidats de télé-réalité Mes abdos ? C'est du béton !
Chez un individu, la masse musculaire est
inversement proportionnelle au volume cérébral.
ne sont plus justement des candidats, mais des salariés. A 3 500 euros la semaine tout de même, sachant que leur principale activité est de farnienter au soleil et de montrer un peu de peau dénudée, c'est plutôt pas mal. En tant que salariés, ils doivent aussi avoir des vacances et un temps de travail de 35 heures par semaine. Exit donc le live 24h/24... Du côté de la présentation, c'est toujours Benjamin Castaldi qui apporte son expérience, même s'il a dû revoir ses prétentions à la baisse : c'est la crise ma bonne dame ! Du côté de la maison, que de nouveautés. Sans doute pour élever le niveau intellectuel de l'émission, des portraits de La Une décoration aux ptits oignons
Une décoration signée Kamel Ouali
Joconde tapissent les murs et un échiquier orne un coin de jardin, à côté d'une immense piscine. Un concept sûr la piscine. On se souvient de Loana ou de Séverine Ferrer dans la piscine. Mais les créateurs de Secret Story sont malins et originaux : ils ont décidé de parquer une partie des participants dans une deuxième maison. Ces candidats auront accès à toutes les caméras de la maison pour espionner les candidats. C'est une véritable mise en abyme qui s'opère : le téléspectateur regarde des candidats qui regardent des candidats. On frémit à l'idée de qui peut observer les téléspectateurs et de ce que peuvent examiner les candidats (qui a dit leur propre égo ?).

On crache la nourriture à ces yeux affamés

Brushing et robe rouge : le couple idéal 2009
Mister and Miss Brushing sont dans la maison
Le premier prime de Secret Story est à vrai dire le seul intéressant puisqu'il permet de découvrir les candidats. Pour l'occasion, Benjamin Castaldi a même invité les participants de Secret Story 2 : on remarque vite qu'on a déjà quasiment oublié leurs noms, que le monde est évidemment aux balcons et surtout qu'ils ne servent à rien, sinon une belle tapisserie. Mais faisons fi de ces candidats oubliés et passons aux nouveaux que nous découvrons petit à petit. Tout d'abord on nous présente Romain, ou Roman si on le prononce comme à LA, n'est pas un inconnu. Ouch... Il a fait la couv' de plusieurs magazines pipole : il est en effet le Monsanto s'est même exercé sur les êtres humanis
Monsanto s'est même
exercé sur les êtres humains
mari de l'ex-femme de Lorenzo Lamas. Il nous fait part de son métier d'acting, de modeling et de clubbing, mais on remarque surtout une véritable compétence dans le brushing. Ca commence bien ! Le candidat suivant est une candidate... en la personne d'Angie. Blonde et naturelle (enfin sauf sa bouche. Et ses seins. Et ses pommettes. Et...), elle respire la classe et le glamour. Habillée d'une robe rouge s'arrêtant à un battement de coeur affolé, elle rentre dans la maison en compagnie de ses deux chiens, des chihuahuas bien entendus, prénommés Angel et Gucci. On est bien loin de l'innocence de Loft Story où les candidats semblaient presque ressembler à monsieur tout le monde. On découvre ainsi un lot de poufs qui rivalisent en hauteur de mini-jupes, et un tas de beaux gosses à 2 balles aux abdos surgonflés. En bref, une distribution au poil. Et à poil on l'espère ! Mais nous y reviendrons par la suite.

Il n'y a plus de secrets, je suis le Roi des rois

Le dévoilement de la liste des secrets est toujours un grand moment à Secret Story. C'est une véritable liste à la Prévert, ou plus exactement à la Delarue, qui s'offre sous nos yeux. J'ai décidé de rester vierge jusqu'au mariage, Je suis bisexuel, J'ai survécu au tsunami. Autant de sujets qui auraient fait une émission entière chez l'ex-gendre idéal. Mais il y a surtout des sujets plus trash. Le secret « J'ai été SDF » occasionne les applaudissements du public. Il y a aussi les traditionnels secrets Un logo TF1 !
TF1, premiers sur le logo !
entre deux personnes : on se souvient de Tatiana et Xavier, mariés dans la vraie vie dans la version 1 du programme, de Marie-France et Maéva, respectivement mère et fille, de Nathalie et Samantha, un couple de lesbiennes. Ici le couple s'appelle Elise et Alicia/Didier, travesti à ses heures perdues. D'autres secrets prêtent à sourire : Je suis en communication avec Dalida, J'ai été la maîtresse d'un Ballon d'Or et J'ai le QI d'Einstein feront rire petits et grands. Mais surtout la production a misé sur deux énormes secrets, propres à faire trembler le monde sur ses fondements. Un des candidats a été traqué par Interpol ! Les spectateurs retiennent leur souffle : du grand banditisme à la télévision. Ca va saigner ! Quelle déception au finale. Elisabeth n'a apparemment rien fait de mal, elle s'est juste enfuie avec son petit ami, célèbre braqueur de banque dans les années 70. Le deuxième secret tout fou est la présence d'une Miss France dans le jeu : Rachel Legrain-Trapani se fait en effet relooker pour participer incognito dans l'émission sous le nom de Rosa. Décidemment les Miss France se dévergondent de plus en plus, c'est Geneviève de Fontenay qui doit être désespérée.

Nous les savons avides de notre pourriture

Dès les premières heures suivant le programme, le net s'agite et les premiers Ooops ooops oooops
Matrix version X ça a l'air pas mal.
secrets tombent. On découvre qui a survécu au tsunami, on ne s'étonne pas d'avoir deviner qui était la maîtresse du Ballon d'Or. Mais surtout on découvre rapidement que Cindy, à la plastique avantageuse, a fait des photos et vidéos « de charme ». Les premières vidéos d'elle nue dans la Maison de Secret Story circulent moins de deux jours après le prime ! Mais c'est surtout une impression de trucage encore plus marquée que dans les précédentes saisons qui se dessine de plus en plus. Rachel Legrain-Trapani, censée être relookée et méconnaissable, se reconnaît assez facilement : dès son arrivée, elle se trompe et donne son vrai prénom au lieu de son pseudonyme. Le public se moquera de ces Miss France toujours aussi bêtes, mais on peut se demander si tout n'a pas été prévu depuis le Miss Secret Story
Séparer Legrain de l'ivraie qu'ils disaient...
début. Plusieurs secrets sont flous et sonnent fous. Ainsi on apprend que Elise, mariée à Didier le travesti, n'est pas gênée par les choix de son mari, qu'elle le connaît depuis cinq ans sous cette apparence. Dix minutes après, on apprend que Didier ne s'est pas travesti en femme depuis 7 ans... Etonnant n'est-ce pas ? De la même façon, il y a « les pires ennemies du monde » dans la Maison. Du genre qui ne se parlent plus depuis dix ans à cause d'un mec. Quand on se rend compte qu'elles n'ont que 21 ans et qu'elles semblent finalement complices, on se dit qu'on nous mène en bateau. Mais est-ce vraiment étonnant ? Hormis les quelques candidats cités ici, le reste est plutôt fade, sans doute vite oubliés.

Secret Story se positionne cette année toujours dans le créneau sexe/trash en ayant une nouvelle fois recours aux grands thèmes chers à Delarue. Un peu de sulfureux avec des candidates que nous qualifierons de peu farouches, un peu de choquant avec des travestis et des SDF, un peu d'originalité avec des candidats qui s'éloignent des critères de beauté et/ou de mode. Vous avez là un beau paquet pour une nouvelle saison réussie de Secret Story. Près de 5 millions de téléspectateurs, 26% de part d'audience, c'est d'ailleurs un « excellent démarrage » d'après TF1. Mais on sent bien que les candidats seront encore plus vite oubliés que les précédents. Et sans le live, l'internaute moyen ne pourra pas se rincer l'oeil. On est bien loin des Big Brothers du Nord de l'Europe ! Loana peut en tout cas dormir tranquille, elle restera longtemps en haut, tout en haut des étoiles de la télé-réalité.

A découvrir
Loft Story 2
Loft Story 2
Loft Story
Loft Story
Loft Story
Loft Story